Actualités

Portrait d'entrepreneure : Elodie, une fleuriste multi-créative

Elodie Sapena, fleuriste événementiel / atelier art floral 
Elodie Sapena, fleuriste grenobloise

Artisan fleuriste grenobloise, Elodie Sapena s’est lancée dans l’aventure de l’entrepreneuriat pour vivre sa passion pleinement. A tout juste 26 ans.

Elodie a toujours aimé les métiers manuels. Une fois son Bac pro en production graphique en poche, elle le complète par un brevet professionnel de fleuriste en apprentissage à la MFR de Chaumont. Les interventions des meilleurs ouvriers de France en école la stimulent, mais la pratique en entreprise la laisse un peu sur sa faim. D’où l’idée de devenir son propre patron. L’occasion de revendiquer un côté artisan affirmé pour se différencier des fleuristes.

Elodie pensait se lancer seule, sans accompagnement spécifique. Mais en réalisant le temps que tout cela allait prendre, elle se décide à chercher de l’aide extérieure. Elle sollicite alors la Chambre de métiers et d’artisanat* de l’Isère qui la conseille et l’épaule notamment pour réaliser son étude de marché avec plan de financement, « tout ce qui est chiffres et qu’on n’a pas l’habitude de faire tous les jours… ». Une démarche qui l’a confortée dans son idée. « Au fond, c’était rassurant. Quand j’en parlais à mes proches, ils me soutenaient, mais ils ne connaissent pas tout et ne sont pas neutres, alors que là, j’étais reboostée ! ».

La jeune fleuriste obtient également l’aide de l’ADIE** qui lui permet d’accéder rapidement à un crédit.

« J’ai été très soutenue par les aides extérieures au démarrage et aujourd’hui je ne me sens pas toute seule. Mais je ne pourrai pas toujours avoir quelqu’un derrière moi. Ils m’ont donné toutes les cartes en main pour me lancer. Maintenant, à moi de faire le travail ! ».

Se sentir mieux armée

Elodie se lance définitivement en 2017 en faisant le choix de travailler à domicile pour minimiser ses charges. Elle propose trois services : l’art floral, les photos d’évènements et le graphisme de faire-part. Aujourd’hui, elle commence à pouvoir se projeter. Une satisfaction. « Je me dis que travailler toutes ces nuits en valait la peine. Je fais ce que j’aime et les gens me le rendent bien ! Même si tout ça prend du temps. Désormais, ma seule contrainte, c’est moi ! » Elle pense déjà à d’autres actions pour développer sa clientèle.

Son conseil aux futurs entrepreneurs

« N’hésitez pas à prendre toute l’aide que vous avez à votre disposition. Chambre de métiers et d’artisanat, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Adie… j’ai accepté toutes les mains tendues, et j’ai bien fait ! Mais sachez que ces aides sont des échanges basés sur la confiance : si ne croyez pas en votre projet, ça ne marchera pas ! »

Elodie Sapena, fleuriste événementiel / atelier art floral : http://le-bel-atelier.business.site

 

* Les chambres de métiers et d’artisanat d’Auvergne-Rhône-Alpes figurent parmi les opérateurs sélectionnés par la Région pour mettre en œuvre le dispositif d’accompagnement « Je lance mon projet »
* Association pour le droit à l'initiative économique, opérateur de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour mettre en œuvre le dispositif « Je finance mon projet – micro-entreprise »