Actualités

Emeric Musy, un prêt d’honneur pour faire fructifier son métier d’élagueur

L’obtention du prêt d’honneur de France Active a permis à Emeric, d’Arbodôme, d’acheter un camion benne.

L’histoire d’Emeric Musy est celle d’une belle reconversion. Après douze ans dans le commerce, il se donne les moyens, à 32 ans, de réaliser son rêve : devenir grimpeur élagueur, au sein d’Appuy créateurs. Un an plus tard, l’obtention d’un prêt d’honneur auprès de France Active lui permet de développer efficacement et sereinement son activité.

Avoir la possibilité de vivre d’une activité liée à sa passion de l’escalade et à son amour de la nature, tout en créant sa propre entreprise, Emeric Musy a franchi le pas en septembre 2017, en signant un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE), avec la seule CAE implantée en territoire auvergnat. « Après douze années passées dans le commerce, en tant que chef de rayon, l’envie de travailler en plein air, dans les arbres, était devenue trop forte pour que je lui résiste », se réjouit aujourd’hui celui qui, après une année de formation, obtient un certificat de spécialisation taille et soins aux arbres et choisit comme « filet de sécurité », le modèle coopératif. Un métier-passion qu’il exerce chez Appuy créateurs, sous le nom d’Arbodôme, pour des travaux d’élagage, soit 80 % de son activité et Appuy Dom, en matière d’entretiens d’espaces verts et de taille de haies, relevant du service à la personne. « En plus d’un accompagnement qui permet de se concentrer sur l’essentiel et de se rendre compte de ses forces et de ses faiblesses, l’un des avantages de la coopérative était pour moi de pouvoir bénéficier de ces deux structures. » Et de réaliser un premier hiver encourageant puis un deuxième au dessus de ses prévisions et ce, grâce notamment à l’obtention d’un prêt d’honneur accordé par France Active.

« Ca m’a changé la vie ! »

« J’ai tout de suite eu besoin de financement pour un camion benne, parce que l’élagage produit énormément de volume d’évacuation de déchets. Au vu de mes premiers résultats, Appuy Créateurs m’a proposé en mai 2018 de postuler pour ce prêt. » Tout s’est enchaîné ensuite très rapidement, de la constitution de sa candidature, au passage en commission et à l’obtention de la somme maximale de 7600 € HT qui lui a permis d’acheter son véhicule en octobre dernier. « Ca m’a changé la vie ! Tout est plus facile aujourd’hui puisque je n’ai plus besoin de louer de camion, d’aller le chercher le matin et de le ramener le soir. Non seulement j’ai gagné en facilité d’organisation mais j’ai pu dégager une marge supplémentaire qui conforte mon chiffre d’affaires. » Emeric retient aussi le côté positif de monter un tel dossier, soulignant au passage l’aide précieuse des permanents de la CAE, et particulièrement celle de Corinne Massé. « Etablir un prévisionnel est déjà en soi une démarche très intéressante pour un entrepreneur qui démarre et qui a tendance à vivre au jour le jour. Cela oblige à se projeter sur plusieurs années, en estimant ses frais et ses résultats et donc à regarder plus loin. Sans ce prêt, je n’aurai jamais pu développer aussi vite mon activité ! »

Alors avis aux amateurs, mêmes s’ils ne sont pas élagueurs…

 

L'action d'accompagnement des Entrepreneurs-Salariés des CAE (Coopératives d’Activité et d’Emploi) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le pilotage de cette action par AGF SCOP ENTREPRISES sont cofinancés par l'Union Européenne et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.