Fiche service

IDéclic Prim' – Adie

Le dispositif IDéclic Prim' a été crée par le Conseil Régional Rhône-Alpes en 2005 et la gestion a été confiée à l'Adie. IDéclic prim’ est une subvention d’investissement destinée à conforter les fonds propres de l’entreprise créée depuis moins de 6 mois au jour de l’examen du projet par le comité d’engagement.

Le siège social de l’entreprise doit se situer en Auvergne Rhône-Alpes. Le montant de l’aide doit être justifié et il est au maximum égal au montant des prêts complémentaires obtenus auprès de l'Adie (microcrédit) et plafonné à 3000€ (sauf pour les jeunes de moins de 26 ans, le plafond est porté à 4000€). Le montant moyen de la prime idéclic est évalué à 2000 euros.

Critères d'éligibilités:

- Porteurs de projet : Créateur d’entreprise ayant des difficultés sociales et n’ayant pas accès directement à un financement bancaire : demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, personnes sans aucun revenu, salariés à faibles revenus.

- Le plan de financement du projet de création doit être inférieur à 20 000€ et la pertinence de l’aide régionale doit être démontrée.

- Les projet soutenus doivent être détenus majoritairement par des personnes physiques à travers des entreprises individuelles ou des sociétés dont le bénéficiaire de l’aide possède au moins 50% du capital social, avec la qualité de gérant majoritaire ou co-gérant.

Cas particulier des micro-entrepreneurs : pour les porteurs de projet qui créent leur entreprise avec le statut de micro-entreprise, l’octroi de l’aide IDéclic prim’ est également soumise aux critères suivants :

- création d’une activité principale

- Le bénéficiaire de l’aide Idéclic Prim’ doit disposer et justifier des qualifications et compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de l’activité.

- L’exercice de l’activité créée doit respecter les conditions légales et réglementaires.

Cas particulier des jeunes de moins de 26 ans :

Concernant les jeunes de moins de 26 ans, éligibles au dispositif IDéclic prim’ et ayant moins de 26 ans à la date de début d’activité de leur entreprise, le montant de l’aide est au maximum égal au montant des prêts complémentaires obtenus et est plafonné à 4000€.