Actualités

Témoignage : Christophe et Saad, des associés bien accompagnés

Christophe MEDINA et Saad SKALI, fondateurs de CAPTURAX
CAPTURAX transforme vos Smartphones et Tablettes en outils pros de capture de données

CAPTURAX est une start-up française qui développe des solutions innovantes pour transformer vos Smartphones et Tablettes en véritables outils professionnels de capture de données (codes-barres et RFID). 

COMMENT EST NE VOTRE PROJET DE CREATION D’ENTREPRISE ?

Saad et moi (ndlr Christophe) avons été salariés consultants pendant 10 ans sur une technologie bien particulière. Nous accompagnions les entreprises sur la traçabilité par radiofréquence. Saad est spécialisé sur la Ultra Haute Fréquence (traçabilité en logistique et sur chaîne d’approvisionnement) et moi sur la basse et haute fréquence (traçabilité animale, contrôle d’accès, paiement sans contact, etc…).

Saad après une mission chez Decathlon, a vu l’intérêt de l’utilisation du Smartphone comme outil et il est revenu avec l’idée de CAPTURAX. A ce moment-là, nous étions experts dans notre domaine. Nous savons que les choses vont vite et nous avions envie de capitaliser ce savoir et cette expérience accumulée. La technologie était mature, nous allions toujours au-delà de la formalisation des projets que nous suivions… Les idées germaient, nous étions prêts.

AVEZ-VOUS ETE ACCOMPAGNE DANS VOTRE DEMARCHE DE CREATION D’ENTREPRISE ?

Oui ! En tant que salarié, j’ai utilisé mon CPF pour suivre 5 jours pour entreprendre à la CCI de la Drôme. Ça a été très pertinent pour nous.  Afin de dépasser le stade de projet, Saad a déménagé de Lille pour s’installer à Lyon. Moi, je suis de Valence. En juillet 2015, nous avons intégré la SATT LINKSIUM : un accélérateur et incubateur technologique à Grenoble. Ils permettent une collaboration avec un laboratoire et il se trouve que nous avions très tôt identifié ce besoin.  Nous avons, avec le laboratoire LCIS, travaillé sur la conception automatisée d’antenne RFID. C’est un point stratégique pour nous. L’accompagnement a duré 18 mois. Il a servi à maturer la brique technologique et le projet. Nous avons suivi des formations poussées sur la comptabilité, la gestion d’entreprise, le marketing… Comment pitcher son projet face à des investisseurs…

Nous faisions 2 à 3 aller/retour par semaine pour nous retrouver à Grenoble.  Nous avons été financés, accompagnés et coachés jusqu’à la création de la société en Aout 2016.

POURQUOI AVOIR INTEGRE UNE PEPINIERE D’ENTREPRISES ?

A l’incubateur LINKSIUM il n’y avait pas d’hébergement. Nous avons intégré la Pépinière d’entreprises de Rovaltain car elle est centrale, sur l’axe Lyon Marseille, à 2 minutes à pied de la gare… Parfait pour Saad et moi. Lorsque nous avons quitté la SATT Linksium, nous souhaitions toujours être accompagnés. Une pépinière est un lieu d’émulation, d’échanges entre entrepreneurs qui ont les mêmes problèmes… On monte en compétence grâce aux ateliers proposés : recruter, financer…

Nous avons aussi un accompagnement humain et financier du Réseau Entreprendre Drôme Ardèche. Il se trouve qu’ils sont aussi hébergés à la Pépinière. Bref, on n’est jamais seul, c’est un choix stratégique. Ainsi, on évite de faire des erreurs, ou du moins on s’en rend compte plus vite !

AUJOURD’HUI QUELS SONT LES ASPECTS QUI VOUS PLAISENT DANS LE FAIT D’ETRE ENTREPRENEUR ?

Avant, nous travaillions sur de la faisabilité technique pour nos clients, on était neutre. Aujourd’hui, on pousse nos produits, on mène nous-même notre barque, on sait où on veut aller. Notre objectif est d’être un acteur reconnu de la traçabilité. On est force de proposition, autonomes. On prend en charge nos décisions jusqu’au bout. On est passé d’une vision technique des choses à une vision globale de l’entreprise, management compris, et c’est passionnant.

ET LES CONTRAINTES ?

Il y a beaucoup d’investissement personnel et financier : du risque et de l’endettement !

Evidemment, il faut tout mener de front, dont sa vie familiale. Monter sa société prend beaucoup, beaucoup, de temps, et parfois, c’est du temps invisible ! Pour moi la vraie difficulté est de garder la vision. C’est un équilibre à trouver, il faut bien s’organiser, se structurer, pour passer les étapes sans se noyer ou perdre le cap. Il faut aussi savoir gérer les frustrations : tu sais où tu veux aller, tu veux y aller rapidement mais tu n’es pas structuré pour ! Il faut savoir déléguer, paralléliser…

D’APRES VOUS QUELLES SONT LES QUALITES NECESSAIRES POUR ETRE ENTREPRENEUR ?

La persévérance, ne rien lâcher, anticiper… Comme je le disais avant, avoir une vision, une vision claire de l’objectif et du chemin à parcourir. Il faut être à l’écoute aussi et savoir s’entourer ; être accompagné par les gens qui ont déjà fait le chemin. D’ailleurs, nous avons un parrain REDA, il nous aide beaucoup. Ensuite, il faut savoir être pragmatique, être prêt à s’évaluer, et surtout être tourné vers le client. En un mot, être dans l’amélioration continue.

ENFIN, QUEL CONSEIL DONNERIEZ-VOUS A QUELQU’UN QUI VOUDRAIT CREER SON ENTREPRISE ?

Je crois que je l’ai déjà beaucoup dit, mais s’entourer et être dans les réseaux. Il faut se former. Et aussi, bien anticiper son premier recrutement, c’est un bouleversement important.

FICHE D’IDENTITE DE L’ENTREPRISE :

LES FONDATEURS :  SAAD SKALI et CHRISTOPHE MEDINA                                 LA NAISSANCE DE LA SOCIETE :  Aout 2016                                   

LA DEMARCHE/POINT FORT/DIFFERENTIATION :  Une solution technologique, compacte, flexible et évolutive.                                

STATUT :          SAS                            FINACEMENT :     REDA, Linksium, BPI                          

RESEAUX pro. : REDA, Digital League, French Tech, EcoBiz JE                              

SITE et RESEAUX SOCIAUX : capturax.com