Actualités

Bienvenue chez… Alter’Incub

Bienvenue chez… Alter’Incub

Alter’Incub accompagne les premiers pas des entrepreneurs dans le domaine de l’économie sociale et solidaire. Durant 18 mois, la structure encadre les projets collectifs en les accompagnant de l’idée à la création d’une entreprise.

 

Que propose Alter’Incub ?

Alter’Incub s’adresse aux entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans l’économie sociale et solidaire, N’importe quel type de porteur de projet peut créer une entreprise socialement innovante : une collectivité territoriale, une ou plusieurs associations, une entreprise, une école… L’accompagnement est soumis à deux conditions. La première est que les projets soutenus aient un état d’esprit coopératif, l’envie de s’entourer d’autres acteurs pour construire le projet. La seconde est qu’ils doivent s’inscrire dans le champ de l’innovation sociale, c’est-à-dire mettre en œuvre de nouvelles façons de résoudre des problématiques sociales et environnementales jusqu’alors restées sans réponse ou aux réponses insuffisantes. Ces solutions doivent avoir comme point de départ les besoins du territoire et peuvent émerger dans tous les secteurs ! L’intervention d’Alter’Incub débute très en amont, dès le stade de l’idée (sans attendre que la viabilité soit prouvée) et sur une période de 12 à 18 mois.

Quel intérêt pour vous ?

Vous bénéficierez d’un accompagnement de proximité et sur mesure sur la méthodologie de création d’entreprise et d’un coaching assuré par des entrepreneurs qui connaissent le réseau dans lequel vous souhaitez vous lancer. Alter’Incub vous permettra également de dialoguer avec des pairs lors de nombreuses rencontres : ils vous feront part de leurs expériences et de leurs conseils. Une cinquantaine de projets est accompagnée chaque année, avec une importante animation de la communauté interne : les entrepreneurs apprennent à se connaître, à se faire confiance et le collectif joue un rôle essentiel dans la réussite des projets.

Comment fonctionne Alter’Incub ?

Le programme d’accompagnement se décompose en trois volets :

- des rendez-vous individuels, sur mesure. Une fois par mois environ, il sert à travailler sur les aspects de la future entreprise. Utile pour conseiller, ce rendez-vous mensuel sert également à monter en compétences en préparant par exemple à des entretiens pour aller rencontrer des acteurs de la filière afin de leur présenter le projet.

- des journées collectives de formation. Une à deux fois par mois, elles abordent de nombreux aspects : la stratégie marketing, les business model innovants, la gouvernance, la communication, l’aspect juridique... Elles permettent de se perfectionner dans de nombreux domaines.

- durant l’incubation, une enveloppe financière, dont le montant peut aller jusqu’à 13 000 euros, est mis à disposition de l’entrepreneur. Elle permettra notamment de financer des études de faisabilité technique, de marché, de stratégie... Gérée par l’incubateur, elle doit être utilisée pour permettre au projet d’accélérer son processus de création.

Combien ça coûte ?

L’accompagnement proposé par Alter’Incub est pris en charge par ses financeurs, ainsi il peut s’entendre comme « gratuit » pour l’entrepreneur. De plus, si vous êtes amené à vous déplacer pour votre projet (voyage d’études pour rencontres des projets similaires et des acteurs-clés), les frais engendrés vous sont remboursés. Au lancement du projet, vous signez une convention d’accompagnement dans laquelle vous vous engagez à suivre le programme de manière assidue. Et à créer, à terme, votre entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.

Quels sont les enjeux et la plus-value ?

Pour celui qui s’engage avec Alter’Incub, l’enjeu va être de mener à bien son projet, sans le faire dévier de son objectif initial. Alter’Incub s’engage sur des innovations, et sur la manière dont le projet sera mené en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes (fournisseurs, partenaires, clients..) dans une logique éthique de partage de la valeur : le prix payé est le juste prix passé par ceux qui vous ont aidé sur le projet. C’est la nature du projet qui est soutenue, davantage que la personne qui le porte. Et c’est pour cela que le projet ne doit pas se détourner de son objectif initial. S’il s’avère, au fil des mois, que la viabilité économique ne sera pas au rendez-vous, l’arrêt peut être envisagé, d’un commun accord et en bonne intelligence.

La plus-value d’Alter’Incub repose sur une vraie force de son réseau national. Lancé en 2007 en Languedoc-Roussillon, Alter’Incub a donc essaimé en Auvergne Rhône-Alpes, puis en Poitou-Charentes et en Val-de-Loire. Les thématiques abordées y sont parfois similaires et les projets imaginés se ressemblent. En s’appuyant, grâce à des échanges et des rencontres, sur des exemples déjà vécus par d’autres, cela permet de s’inspirer, de comprendre les freins à lever, les risques, les solutions… Cette force collective est déterminante pour gagner en efficacité.


A propos d’Alter’incub :

C’est un réseau d’incubateurs dédiés à l'accompagnement de projets d'innovation sociale dans 4 régions (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine et Centre Val de Loire).

Alter’Incub Auvergne-Rhône-Alpes, soutenu par l’URSCOP, est financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Europe, la Métropole de Lyon, Grenoble Alpes Métropole, Clermont Auvergne Métropole et la Ville de Lyon.