Actualités

Ôprès de Vous, votre ange-gardien de nuit !

Karine Dorier - Oprès de vous
Ôprès de Vous révolutionne l'aide à domicile de nuit !

Karine Dorier est gérante de l’entreprise Oprès de Vous. Elle propose des services en itinérance de nuit pour permettre le maintien à domicile des personnes fragiles.
Découvrez son parcours et ses conseils pour entreprendre !

Comment est né ton projet de création d’entreprise ?

Après avoir travaillé 30 ans en tant qu’auxiliaire de vie dans différentes structures, j’ai décidé de créer l’entreprise qui me ressemble, avec mon ambition personnelle de l’accompagnement à domicile jusqu’à la fin de vie des personnes.

Aujourd’hui quels sont les aspects qui te plaisent le plus dans le fait d’être entrepreneur ?

La liberté de faire comme on l’entend, à notre idée et aux mieux pour nous-mêmes, pour nos salariés et pour nos bénéficiaires.
Evidemment, on n’est pas libre de faire tout ce qu’on veut, on doit répondre à des règles, mais on a cette liberté de pouvoir fournir un service qui répond à nos ambitions.

L’entrepreneuriat en 1 mot ?

Accomplissement. J’ai pu apprendre pendant des années, mais j’ai voulu finir ma carrière en faisant le travail que j’aime, mais en le faisant à mon idée.

Que t’apporte l’environnement de la pépinière de la CCI de la Drôme ?

Tout d’abord, un réseau, c’est très riche en diversité d’activité.
Ça m’apporte également des compétences grâce aux ateliers, en l’occurrence le PAC Pép*, où j’apprends énormément de choses. J’apprécie également que l’on puisse se parler en café actus. Ça permet aux entreprises présentes de se rapprocher en cas de difficultés, ou évolutions, pour s’apporter des idées mutuellement.
D’ailleurs je ne pensais pas un jour avoir la chance de bénéficier d’une structure comme celle-là.

Ce qui t’as marqué à la pép ?

La rapidité d’intégration et l’accompagnement très cadré des pépites par l’équipe de la pépinière. C’est dommage que ça ne va durer que 3 ans. Merci à l’équipe.

Des conseils pour ceux qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Ne lâchez rien ! j’ai mis 5 ans pour réussir mon projet. J’ai toujours rencontré des embuches, des problèmes, des nouveautés. J’ai dû reprendre l’école à 43 ans. Mais je n’ai rien lâché. Aujourd’hui, je suis là et mon entreprise existe. Aujourd’hui, mes salariés sont comblés et je propose des services que j’ai toujours idéalisé.
Ne lâchez rien !

--
*Programme d'accompagnement commercial à destination des pépites.