Actualités

Ludivine et Mathilde, les pétillantes scénographes de S Cédille !

Inventivité et humour décalé pour Mathilde et Ludivine !

Elles se connaissent depuis plus de vingt ans, ont suivi les mêmes études à l’ENSATT (Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) de Lyon, ont toutes les deux été intermittentes du spectacle et ont partagé le même atelier. Elles exercent aujourd’hui leur débordante inventivité de scénographes pour l’événementiel et la muséographie, au sein de Cap Services, où elles sont entrepreneures associées. Ludivine et Mathilde, le duo chic et choc de S-Cédille !

Pourquoi êtes-vous passées en quelques années d’intermittentes du spectacle à entrepreneures-associées en CAE ?

 

Ludivine Defranoux

« Formée à la scénographie du spectacle vivant à l’ENSATT (Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) de Lyon, où j’ai rencontré Mathilde, j’ai quitté le statut d’intermittent pour exercer mon métier dans d’autres domaines tels que des événements ponctuels ou des expositions temporaires. Je suis arrivée chez Cap Services en 2009 et Mathilde m’a rejointe en 2014 pour fonder S Cédille. La coopérative nous apparaissait être une structure sécurisante pour démarrer avec sérénité notre activité. »

 

Mathilde Furbacco

« Au départ, j’intervenais beaucoup pour le théâtre public en tant qu’intermittente. Je suis ensuite passée en micro entreprise à la Maison des artistes, tout en partageant, avec Ludivine, un atelier et surtout des échanges sur nos pratiques professionnelles respectives qui nous ont conduites à nous associer pour la création de S Cédille. C’est elle qui m’a convaincue des bienfaits d’une CAE et aujourd’hui je ne regrette pas du tout ce choix car je mesure combien l’accompagnement est essentiel pour devenir entrepreneur ! »

 

Que vous apporte votre nouveau statut d’associé ?

 

Ludivine

« Si nous ne nous sentons pas encore assez légitimes pour animer des ateliers ou des journées de formation, nous essayons par exemple de nous investir en participant à la valorisation de l’identité visuelle de Cap Services au cours d’événements ponctuels. En proposant notre candidature d’associée en juin dernier, nous avions envie de franchir une étape dans notre implication au sein de la vie de la coopérative. Nous avons donc accepté avec beaucoup de plaisir de participer au programme de mentorat mis en place récemment, qui consiste à suivre des nouveaux arrivants durant les premiers mois de découverte de la structure. J’accompagne ainsi quatre personnes, Mathilde trois et cette relation de paire à paire est extrêmement enrichissante pour nous tous. Elle est conçue comme un partage d’expériences qui apporte une dynamique intéressante pour la CAE et qui, d’une certaine manière, nous remotive sur notre travail de fond d’entrepreneur. Des réunions entre mentors nous permettent de dégager des problématiques communes et de découvrir de nouveaux besoins. C’est un relais intuitif et précieux pour l’ensemble des participants. »

Comment définir votre activité de scénographes pour l’événementiel et la muséographie ?

 

Mathilde

« Notre cœur de métier c’est l’aménagement d’espaces et la réflexion menée avec nos clients pour les rendre à la fois fonctionnels, commerciaux et esthétiques. Notre crédo est que pour se souvenir d’un événement il faut le rendre beau ! Nos locaux sont situés dans le 3e arrondissement de Lyon et nous travaillons aussi bien pour des communes que des entreprises ou des musées. Cette diversité d’intervention et la polyvalence de notre activité font que nous sommes perpétuellement en train d’inventer de nouveaux projets. Maitrisant le processus de réalisation du plan à la déco, nous proposons toujours du sur-mesure à nos clients. Pas question de recycler une idée ! Ce qui est aussi très stimulant, c’est de chercher le matériau le mieux adapté et le bon sous-traitant qui saura réaliser exactement l’histoire imaginée dans nos têtes. »

 

Ludivine

« Si nous ne sommes que deux chez S Cédille, pour mener à bien nos projets nous avançons toujours avec plusieurs prestataires complémentaires, dont certains découverts chez Cap Services, qu’ils soient graphistes, photographes ou créateurs de mobiliers et de luminaires. »

 

D’où vient ce nom de S Cédille ?

 

Ludivine

« Nous avions envie de valoriser le S, pour scénographie, avec un logo très graphique. La cédille représente à la fois le petit truc en plus qui va rendre l’événement sympa et une accroche qui reflète notre capacité à trouver les bonnes solutions techniques pour concrétiser nos idées. »

 

Mathilde

« Et parce qu’on aime aussi bien rigoler et l’humour décalé ! »

 

L'action d'accompagnement des Entrepreneurs-Salariés des CAE (Coopératives d’Activité et d’Emploi) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le pilotage de cette action par AGF SCOP ENTREPRISES sont cofinancés par l'Union Européenne et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.