Actualités

« Le Metteur en mots », Norbert Granget conjugue la bonne posture d’entrepreneur

Norbert Granget, chez Calad’Impulsion depuis septembre 2017.

Sécurité, aide à la décision et volonté d’inscrire son activité de coach formateur dans l’Economie Sociale et Solidaire, Norbert Granget n’a pas choisi Calad’Impulsion par hasard. Un « Metteur en mots » heureux d’avoir trouvé la bonne posture d’entrepreneur.

En entrant chez Calad’Impulsion, en septembre 2017, Norbert Granget a choisi la sécurité. « Je ne suis ni juriste, ni expert-comptable et après avoir exercé durant 17 ans le poste de directeur d’association, je mesure bien la complexité de suivre toutes les évolutions réglementaires, comptables et sociales. Je préfère donc me consacrer à ce que je sais faire et à l’activité que j’ai envie de développer, l’accompagnement des personnes et des organisations. » Il souligne aussi le confort d’avoir, dans une CAE, un interlocuteur référent et des personnes spécialisées lui permettant de suivre son activité et lui apportant une aide utile à la décision. « Etre dans un collectif a bien évidemment quelques contraintes et est potentiellement sources de tensions, notamment sur les arbitrages budgétaires à rendre. C’est normal et logique. A l’inverse, cette forme d’entrepreneuriat encourage les synergies professionnelles sur des missions communes. Je travaille actuellement avec deux autres coachs formateurs consultants et c’est une expérience très enrichissante. On ne se retrouve pas par hasard dans une coopérative. On y arrive avec des valeurs communes et le même état d’esprit. »

Bien piger le pitch !

A 55 ans, Norbert Granget a trouvé la bonne posture d’entrepreneur. « La coopérative m’a aidé à réfléchir et à me rassurer sur la pertinence de mon activité » Elle l’a accompagné dans le passage délicat « d’une position centrée sur soi à celle centrée sur le client », notamment en lui proposant des ateliers pour apprendre à faire son pitch. « Cette posture d’entrepreneur se rapproche beaucoup de celle de coach que je développe avec « Le Metteur en mots », un clin d’œil à ma formation de biographe. ». S’appuyant sur sa thèse de doctorat de sociologie, sa formation de psychologie cognitive et comportementale ainsi que son expérience professionnelle, il a élaboré une démarche personnelle d’accompagnement qu’il applique, « avec responsabilité et sérénité », auprès des cadres et des managers, afin de les aider à réussir le changement. « J’appelle cette méthode, très concrète et tournée vers l’action, le coaching des interdépendances. »

Se mettre au service des gens, faire preuve d’empathie, son approche est respectueuse du vécu professionnel et personnel de chacun. « Dans mon métier, les gens vous achètent vous. Il faut donc parvenir à être soi, en étant naturel, ce qui est loin d’être évident. » Et de poursuivre dans un grand éclat de rire : « quand on y arrive et qu’on a les idées à peu près claires, ça fait vraiment des vacances ! »

L'action d'accompagnement des Entrepreneurs-Salariés des CAE (Coopératives d’Activité et d’Emploi) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le pilotage de cette action par AGF SCOP ENTREPRISES sont cofinancés par l'Union Européenne et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.