Actualités

Etre freelance après un licenciement économique ?

Entre Mars et Juillet 2020, ce sont près de 200 plans sociaux qui ont été annoncés et près de 1700 licenciements économiques dans les TPE.

Quel impact de la crise sanitaire sur les Freelance et indépendants ?

Les différentes prévisions (INSEE, Banque de France…) font état de la perte de 730 000 à 1 million d’emplois à fin 2020, soit un taux de chômage situé entre 11 et 12%.

Entre Mars et Juillet 2020, ce sont près de 200 plans sociaux qui ont été annoncés et près de 1700 licenciements économiques dans les TPE.

Quel impact de la crise sanitaire sur les Freelance et indépendants ?

« Cette période inédite a chahuté le marché du freelancing mais a aussi pu faire entrevoir aux organisations l’intérêt de s’entourer de talents volants quand il s’agit de mobiliser une expertise précise ou de soutenir un pic d’activité. Marion Bernes, chargée de communication chez Malt, confirme l’intérêt accru des entreprises pour le freelancing : « Elles sont en train de se rendre compte que ce sont les compétences et aptitudes des freelances dont elles ont plus que jamais besoin actuellement. Quand une entreprise recrute un salarié, il devient opérationnel en 6 à 9 mois. En passant par un freelance, recrutement inclus, il faut compter environ 6 jours. Une rapidité et une agilité précieuses pour des temps incertains où les projets créateurs de valeurs doivent sortir rapidement. »  Dans une période qui requiert beaucoup d’agilité professionnelle, une certaine propension au mouvement et un sens de l’adaptation, Marion Bernes affirme que les freelances ont même une longueur d’avance : « Par leurs habitudes de travail, les freelances maîtrisent des concepts qui sont sur toutes les lèvres actuellement.» Elle évoque notamment l’usage plus massif des “méthodes agiles”, la pratique du télétravail et le réflexe de l’auto-formation via des articles, livres, vidéos, meetups ou plateformes d’e-learning. Ce qui leur permettrait de s’adapter tels des roseaux dans le vent et de répondre aux besoins des entreprises quelque soit le contexte »

Parmi les expertises les plus plébiscitées : Sécurité informatique, communication digitale, digitalisation, politique RH et managériale, supply chain.

Mais comment exercer une activité indépendante sans perdre les mesures d’accompagnement liées à un licenciement économique ? (formation, accompagnement, niveau d’indemnisation/de rémunération).

Le CAPE : Contrat d’Appui Au Projet d’Entreprise, est un contrat de droit commercial qui permet de démarrer légalement une activité indépendante sans créer d’entreprise ni remettre en cause son statut social. En savoir plus : https://auxime.net/quels-avantages/