Actualités

Ce que l’accompagnement a changé pour moi : On m’a fait confiance très tôt

Proposer à des propriétaires de rentabiliser leurs espaces vides en les louant à des personnes en manque de place pour stocker leurs affaires : c’est l’idée originale qu’a eu Nelly Lecot. A 34 ans, cette entrepreneuse dans l’âme s’apprête à lancer sa plateforme web « I stock for U ». Elle nous raconte son aventure, faite de belles rencontres.

Nelly Lecot a toujours été attirée par l'entrepreneuriat. Mais cette titulaire d'un master en langues étrangères appliquées démarre sa vie professionnelle en tant que salariée. Acheteuse dans un grand groupe industriel américain implanté à Thiers, Nelly s’est d’abord inquiétée lorsque l’annonce d’un plan social est tombée. Puis elle a appris que des aides à la création d’entreprise étaient proposées. Pour elle, c’est l'opportunité de concrétiser son rêve. Elle s’est donc mise en quête d’une idée :

Créer pour créer ne sert à rien, il faut répondre à un besoin. J'ai réfléchi aux moments de ma vie dans lesquels j'avais eu besoin d'un produit ou d'un service qui n'existait pas. Je me suis souvenue qu’étudiante, avant de partir en Espagne pour mon séjour Erasmus, j’avais dû entreposer temporairement mes affaires chez mes parents. J'ai alors imaginé une plateforme web pour mettre en relation des propriétaires ayant des espaces inoccupés chez eux (cave, grenier…) avec des personnes à la recherche de lieux de stockage. J’ai inclus les espaces extérieurs, pour l’hivernage des bateaux ou des camping-cars, pour me différencier de la concurrence : le concept d'I stock for U était né.

 
Consolider son projet pour convaincre

 

Nelly réussit à convaincre la commission qui examine son projet dans le cadre du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) et décroche une subvention et un crédit de formation. Accompagnée par un parrain spécialiste de la création d’entreprise, Nelly peaufine son projet. « M. Noël m'a offert un précieux sésame en m’ouvrant son carnet d'adresses. Il m’a aidée à trouver un assureur. Sans ce partenariat, je n’aurais pas pu concrétiser mon projet. »

 

10 000 € de prêt d’honneur


Webmarketing, référencement : Nelly s’est tournée vers la CCI de Clermont-Ferrand pour se former. Le réseau Thiers Ambert Initiative lui accorde un prêt d’honneur de 10 000 € qu’elle consacre au développement web et à la communication. « J’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont fait confiance très tôt ». Indéniablement, Nelly a su s'entourer. « C'était primordial pour moi. Je fonctionne beaucoup au feeling. Mon credo, c’est la polyvalence. Je crois qu’il faut s’intéresser à tous les domaines de la création d’entreprise, tout en faisant confiance aux experts que sont les comptables ou les informaticiens. »

 

Objectif : 1000 annonces en ligne en un an

Au lendemain du lancement de son site : www.istockforu.fr, Nelly a un objectif en tête : 1000 annonces en ligne d’ici avril 2019. D’autres perspectives ? Prendre des locaux à Thiers et recruter une personne pour assurer le service client. « Pour l’instant, je dois jongler avec ma vie privée car je travaille de chez moi. Créer une société et être maman, c’est possible, surtout quand on a le soutien de ses proches. Grâce à eux et à l’accompagnement de mon parrain, ma vie a changé. C’est galvanisant ! »