Actualités

Portrait d'entrepreneur : Sylvie, un emploi sur-mesure

Sylvie Lavet dans son salon de coiffure "Nature en tête"
Sylvie Lavet a ouvert son salon de coiffure "Nature en tête"

En ouvrant son salon de coiffure "Nature en tête", Sylvie Lavet s’est créé un emploi à son image. Elle a fait le choix de s’implanter en campagne dans le Puy-de-Dôme, notamment pour s’éloigner de la concurrence des grandes villes.

Sylvie Lavet est coiffeuse de métier Après 11 ans passés en tant qu’artisan coiffeuse indépendante à domicile, elle devient gérante d’un salon pendant 3 ans. Deux enfants à éduquer, la quarantaine arrivant et l’envie de changer de branche lui donnent envie de repenser son parcours professionnel. Une chose est sûre, Sylvie souhaite conserver un métier manuel. Mais ces 10 ans de remise en question et de recherches, également marquée par des problèmes de santé, se solde par un échec.

« Pas facile de trouver du travail quand on approche la cinquantaine ! Je devais me repositionner mais j’avais besoin d’aide. C’est lors d’une formation avec Cap-emploi que j’ai retrouvé ma route. J’ai réalisé qu’il fallait que je revienne à mon premier métier, la coiffure. C’était évident ».

« Je me suis sentie épaulée »
Quelques stages en guise de piqûre de rappel et vient l’heure de préparer concrètement son projet, aux côtés de BGE*. « Avec ce coup de pouce au départ et cet accompagnement par la suite, je me suis sentie épaulée, écoutée, même pour des petits détails ». En cherchant un fonds de commerce et un loyer bons marchés, Sylvie jette son dévolu sur une cessation d’activité à Celles-sur-Durolle, une commune de plus de 1 800 habitants. Le hasard fait bien les choses : c’est aussi ici qu’elle a grandi.  « Ayant parcouru toute la montagne thiernoise lors de mes services à domicile, je connais bien le milieu rural. Après une étude de marché et au regard de mon expérience, c’est là où j’avais le plus de chance de réussir face à la concurrence. C’est aussi là que je me sens bien. Ici, la municipalité est engagée contre la désertification des commerces. Tout est mis en place pour que ça marche pour moi ! ».

Passer le cap des 3 ans
"Nature en tête" ouvre début 2016 avec un capital personnel de 6 000 €. Trois grands défis stratégiques stimulent Sylvie : satisfaire la clientèle existante, faire revenir ses anciens clients issus de sa période à domicile, et développer une nouvelle clientèle. Et pour l’heure, les chiffres sont encourageants. Hors clientèle de passage, 220 clients sont référencés. Les objectifs sont atteints. Reste à passer le cap des 3 ans d’existence. « Je suis assez confiante. Surtout que je suis toujours accompagnée de près par BGE, le réseau suit mes bilans et sait comment ça évolue. Et j’ai encore quelques idées pour améliorer mon service… » Au programme, encore quelques aménagements intérieurs, une nouvelle gamme naturelle bio de produits capillaires et des colorations plus douces « Rodolphe & co »…

Sa belle surprise
Obtenir autant de soutiens et de moyens financiers, en particulier au démarrage :

  • l’aide financière, l’assurance multirisque et la mutuelle gratuites pendant 2 ans par l’AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées),
  • la prime solidaire du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes,
  • l’assurance gratuite pour mon prêt bancaire pendant 3 ans, et le prêt à taux zéro Nacre de France Active,
  • un 2e prêt à taux zéro, via un contrat de prêt d’honneur avec Initiative Thiers Ambert.

« On est seul à bord. L’argent ne fait pas de miracle, mais ça donne un bon coup de pouce ! Je me suis bien battue pour obtenir ces aides. Je me suis dit : si j’y ai droit, pourquoi ne pas tout tenter ! ».

Son conseil aux futurs entrepreneurs

« Ne pas voir trop grand, bien préparer son projet, éviter trop d’endettement car c’est trop risqué aujourd’hui. Malgré les études de marché, il y a une part d’inconnu, alors il faut se lancer. C’est une belle aventure, faite de rencontres extraordinaires. Il faut oser mais être réaliste, ne pas foncer tête baissée. »


* BGE : réseau associatif national d'aide à la création d'entreprises en France, un des opérateurs sélectionnés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour mettre en œuvre le dispositif « Je lance mon projet »