Actualités

Nouvelle offre régionale pour les créateurs : c'est l'heure d'un premier bilan!

Votée en juin 2017 et pleinement opérationnelle depuis septembre dernier, la nouvelle offre régionale d'accompagnement des créateurs et repreneurs d'entreprises atteint progressivement son rythme de croisière.

Petit bilan des premiers mois de mise en oeuvre.

Le mois de janvier a été marqué par une série de réunions à l’échelle des départements, avec les opérateurs des nouveaux dispositifs de soutien aux entrepreneurs financés par la Région et le Fonds Social Européen : Je lance mon projet, Je teste mon projet et Je finance mon projet.

Des rencontres qui ont permis de faire remonter les « retours terrains », et qui ont vocation à se renouveler deux fois par an, pour bien asseoir l'articulation des dispositifs entre eux.

  • Je lance mon projet

3 réseaux ont été sélectionnés pour une durée de 3 ans pour mettre en oeuvre cette nouvelle offre de service, fusion des anciens dispositifs NACRE et Idéclic formation diag et conseil. Il s’agit des réseaux CCI et CMA et d’un consortium porté par BGE Auvergne.

Le dispositif prend la forme d'un diagnostic du projet et d'un accompagnement personnalisé : jusqu'à 8h30 de conseil individuel pour aider le porteur de projet à finaliser son business plan.

Globalement les objectifs ont été atteints avec au total 1 097 personnes rentrées dans le dispositif entre septembre et décembre 2017. Si certains accompagnements sont encore en cours, le nombre de parcours stoppés à l'étape du diagnostic est très faible, la grande majorité des porteurs de projets bénéficiant d'un appui sur la durée.

Sur le terrain, cette offre de service nouvelle répond bien aux besoins des créateurs, et les retours des conseillers sont positifs.

A noter : le dispositif est essentiellement mobilisé par auto-prescription des opérateurs retenus, la prescription Pôle Emploi n'étant pas encore pleinement opérationnelle sur certains territoires.

  • Je teste mon projet

L'Union des Couveuses, regroupant 4 couveuses, et l'Union régionale des SCOP, qui anime un collectif de 16 coopératives, ont été sélectionnées par la Région pour mettre en oeuvre le dispositif de test d'activités jusqu'en 2020.

Ce dispositif permet aux porteurs de projet de bénéficier d'une phase de test de leur activité au sein d'une structure avant de créer effectivement leur entreprise. Cette solution permet aux porteurs de projets de bénéficier d'un cadre juridique et fiscal sécurisant, mais aussi et surtout d'un accompagnement et de services adaptés, tout en intégrant une communauté d'entrepreneurs.

En 2017, ce sont au total 1 048 personnes qui ont intégré une coopérative d'activités et d'entrepreneurs ou une couveuse.

  • Je finance mon projet

Qu'il s'agisse de micro-entreprises avec l'ADIE, de TPE avec les plateformes du réseau Initiative ou d'entreprises à potentiel avec les associations du réseau Entreprendre, 3 859 créateurs et repreneurs ont bénéficié d'un accompagnement et d'un accès à des financements adaptés à leur projet en 2017.  Bien qu’encore ténus, les effets des prescriptions par les opérateurs Je lance mon projet en particulier commencent à se faire sentir.

Sur l'ensemble des dispositifs, 2018 permettra d'atteindre un rythme de croisière et de renforcer encore davantage l'articulation inter-dispositifs et inter-opérateurs.