Actualités

Lydia, Entrepreneure libre

Lydia Martraire, fondatrice de KAPERLI
Kaperli accompagne les formateurs et managers à communiquer différemment par l’expérience.

L'experience est 3 fois plus engageante qu’un PPT ou qu’une réunion classique. Au travers de box originales et participatives, nommées Sésame, Kaperli fait grandir collectivement les collaborateurs en entreprise ; par le jeu, le questionnement et la gourmandise partagée !

  • COMMENT EST NE VOTRE PROJET DE CREATION D’ENTREPRISE ?

C’est une rencontre, un déclic, entre l’adulte sérieuse que je suis devenue et la petite fille pétillante que j’étais. Tout a commencé dans mon ancienne entreprise. J’étais dans un grand groupe et on m’a demandé de m’occuper de la formation. Je me suis beaucoup interrogée. J’ai eu une éducation Steiner , ouverte et participative. Il était alors logique pour moi de former sans forcément imaginer un cadre académique et rationnel. Comment cadrer avec ce public sérieux et professionnel ? Comment apprendre en faisant et en expérimentant librement ? Là j’ai reconnecté les 2 personnes : l’adulte sérieuse a écouté à nouveau l’enfant spontanée que j’étais. J’ai mis un an à réfléchir à cette question de la formation… Je suis partie de (j’ai quitté ?) mon poste pour me lancer dans l’entrepreneuriat et mettre en pratique mes aspirations et convictions.

  • AVEZ-VOUS ETE ACCOMPAGNEE DANS VOTRE DEMARCHE DE CREATION D’ENTREPRISE ?

Oui, j’ai fait suivi «5 jours pour entreprendre » à la CCI de la Drôme. Puis j’ai candidaté à Initiactiv’ et REDA. Ensuite, j’ai postulé à la Pépinière d’entreprises à Rovaltain TGV. J’avais croisé il y a quelques années une Pépite, Stella JACQUOT, (voir article sur ChinAttitude) et c’était une évidence de revenir ici pour profiter comme elle de cet écosystème stimulant.

  • POURQUOI AVOIR INTEGRE UNE PEPINIERE D’ENTREPRISES ?

Vous préférez vivre en vase clos ou en dans un écosystème ? Pour moi c’est une évidence ! Sans Pépinière, je ne sais pas comment j’aurais fait. Je ne serais JAMAIS restée seule. C’est une ouverture, je suis venue chercher de l’humain, et je prends tout le bonus qui vient avec : l’échange d’expériences, de contacts, l’accompagnement… Les chiffres, le reporting, ce n’est pas le plus important. Comme lorsqu’on jardine, il faut plus qu’une graine et un peu de terre, cela nécessite une alchimie complexe pour que la plante grandisse… et bien une pépinière d’entreprises c’est pareil !

  • AUJOURD’HUI QUELS SONT LES ASPECTS QUI VOUS PLAISENT DANS LE FAIT D’ETRE ENTREPRENEUR ?

Le fait d’être libre. Je ne parle pas que d’organisation et de décision. Une liberté humaine, une capacité à être en phase avec mes convictions, qui fait sens pour moi.

  • ET LES CONTRAINTES ?

Assumer beaucoup de casquettes différentes. Parfois il faut choisir, ou réduire la voilure … On ne peut pas tout faire, et choisir c’est renoncer.

  • D’APRES VOUS QUELLES SONT LES QUALITES NECESSAIRES POUR ETRE ENTREPRENEUR ?

En premier le relationnel… Être ouvert, surtout, sur l’autre, sur la critique, sur le client et SON besoin… sur soi aussi, il faut savoir reconnaitre ses propres limites, les accepter et définir des alternatives.

Croire en son projet avec conviction, le business dream… les chiffres c’est une chose mais la vision est essentielle.

Je dirais aussi, ne pas rester dans SON expertise, être curieux de tout.

  • ENFIN, QUEL CONSEIL DONNERIEZ-VOUS A QUELQU’UN QUI VOUDRAIT CREER SON ENTREPRISE ?

En premier, s’entourer de professionnels, CCI, incubateurs, tiers lieux… ne pas rester seul.

En deuxième, partir de choses concrètes. Il faut se poser les bonnes questions pour assurer le quotidien sans trop de stress. De combien ai-je besoin au minimum par mois pour vivre ? Pendant combien de temps puis-je tenir financièrement si rien ne rentre ? Et quelle est la date butoir pour mener le projet à bien ou passer à autre chose ?

En troisième, se confronter au marché ! Le plus tôt et le plus vite possible ! Faire du Lean Start Up et surtout savoir écouter et intégrer les retours clients.

  • FICHE D’IDENTITE DE L’ENTREPRISE :

LE FONDATEUR : Lydia Martraire 

LA NAISSANCE DE LA SOCIETE : 1er septembre 2015  

LA DEMARCHE/POINT FORT/DIFFERENTIATION :   Savoir modéliser un concept en outil pédagogique.

STATUT :   SASU

MONTANT DU FINANCEMENT : 35 000 euros au départ, levée de fonds en cours      

RESEAUX pro. : EcoBiz RH et performance Commerciale, CPME, CEV, ERB, Dynabuy, REDA, Club du Parc Rovaltain, Initiactive 

SITE et RESEAUX SOCIAUX :

www.kaperli.com

Facebook

Twitter

Linkedin