Actualités

La quête de sens de Laurent Levrot

Laurent Levrot est entrepreneur au sein de 3 bis.

Basé à Entremont-le-Vieux en Savoie, Laurent Levrot assure du conseil et de l’accompagnement en santé environnementale. Après avoir été longtemps salarié, il a voulu donner du sens à son projet professionnel et à sa vie.

Laurent Levrot a intégré la coopérative d’activité et d’emploi 3 bis en mars 2017. Au sein de la structure, il assure du conseil et de l’accompagnement en santé environnementale. Cela prend la forme de formations, d’ateliers, d’animations qu’il propose au grand public, aux collectivités ou aux entreprises. Il explique : “Par exemple, j’interviens auprès de crèches et de maternités lors d’un atelier sur les couches lavables. J’ai des clients privés, que je préfère appeler partenaires, comme des mutuelles ou des magasins bio, avec qui je propose des ateliers intitulés Ma Maison Ma Santé”. Basé à Entremont-le-Vieux en Savoie, il a développé son activité sur un axe Annecy-Grenoble, en passant par Chambéry. Il a choisi d’intégrer une coopérative car il se reconnaît dans les valeurs de l’économie sociale et solidaire, et parce qu’il recherchait la mutualisation d’outils et le soutien d’une équipe de permanents. Avant d’en arriver là, le parcours de Laurent a été riche. Diplômé d’un DESS d’économie en 1994, il a longtemps été commercial, dans le domaine funéraire puis médical. Pendant 6 ans, il accompagne une équipe de commerciaux. Il raconte la suite : “Un jour, j’ai voulu donner du sens à ma vie. A ce titre, mes 2 fils m’ont aider à cheminer. Je me suis demandé si j’étais là où je devrais être. J’ai alors quitté le confort de mon travail et j’ai intégré en 2007 une école de naturopathie”.

Sortir de sa zone de confort

Ensuite, Laurent devient vendeur dans une biocoop pendant 2 ans, puis durant 5 ans il est coordinateur d’un projet associatif dans une association de promotion de pratiques éco-citoyennes. Il poursuit : “En 2015, je me suis formé en éducation à l’environnement et au développement durable et en 2017 en santé environnementale à l’IFSEN. J’ai voulu allier mes choix personnels et professionnels, être disponible pour ma famille”. Avec sa femme, ils élèvent  leurs 3 filles, qui sont instruites non pas à l’école mais à la maison. A la recherche d’un équilibre personnel et professionnel, l’entrepreneur ne regrette en rien ses choix : “Quand j’étais directeur commercial, j’avais un confort de vie et financier. Je suis alors sorti de ma zone de confort. Depuis 13 ans mes revenus ont été divisés par 3 mais j’ai gagné 10 fois plus en qualité de vie. Pour rien au monde je ne reviendrai en arrière. Travailler moins pour gagner moins et vivre mieux, tel est mon leitmotiv”. Aujourd’hui, à 48 ans, Laurent souhaite développer son activité à destination de l’enfance et de la petite enfance. Il conclut : “Il faut prendre conscience que notre quotidien, notre hygiène de vie ont beaucoup d’impact sur notre santé. Accompagner pour l’émergence et la mise en place de solutions respectueuses de notre santé, de celles de nos enfants et de notre planète tel est mon objectif. L’idée est donc de tendre vers le zéro toxique, zéro gaspillage, zéro déchet”.

L'action d'accompagnement des Entrepreneurs-Salariés des CAE (Coopératives d’Activité et d’Emploi) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le pilotage de cette action par AGF SCOP ENTREPRISES sont cofinancés par l'Union Européenne et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.