Actualités

Du papier à l’arbre : Charlotte Barbut éveille au comportement écologique

Charlotte anime différents ateliers.

Basée à Saint-Siméon-de-Bressieux, en Isère, Charlotte Barbut accompagne des projets de changement de comportement écologique. Elle a signé son contrat CAPE au sein de A deux et plus entreprendre il y a maintenant un an.

Voilà déjà un an que Charlotte Barbut a signé son contrat CAPE au sein de la coopérative A deux et plus entreprendre. Elle vit à Saint-Siméon-de-Bressieux, en Isère. Son activité consiste à accompagner des projets de changement de comportement écologique, par exemple des personnes qui veulent changer d’attitude par rapport à la production de déchets. Elle explique : “Cela peut prendre différentes formes, comme des ateliers créatifs zéro déchet, pour des particuliers, adultes ou enfants, ou des animations pédagogiques pour enfants, ou encore des accompagnements de structures ou de collectivités”. Elle précise : “Je suis maître composteur. Il s’agit d’un diplôme délivré par l’ADEME. Je peux développer des animations sur le compost dans des quartiers ou au pied des immeubles”. Elle exerce son activité sur tout le département de l’Isère. La fibre écologique, Charlotte l’a depuis longtemps. Elle raconte : “Enfant, je vivais dans un petit village de montagne. Lorsque je me promenais, il y avait une décharge remplie de déchets, brûlée régulièrement. J’étais choquée de voir autant de déchets. C’était là un de mes premiers déclics”.

Créer du lien

Par la suite, Charlotte suit une formation en génie énergétique et environnement et se destine à la gestion de déchets ménagers. Mais très vite, elle se rend compte que la gestion ne lui suffit pas et bifurque vers la prévention des déchets. Elle intègre alors une association d’éducation à l’environnement, en tant qu’animatrice et développe des animations pédagogiques auprès des enfants. Deux ans plus tard, elle revient en Isère et après être devenue maman, elle décide de lancer en 2014 son projet “Du papier à l’arbre” au sein de la coopérative A deux et plus entreprendre. Elle se rend compte que son projet n’est pas assez mûr et qu’elle manque de temps. C’est finalement en février 2018 qu’elle intègre la coopérative. “Pour ne pas être seule, mais aussi pour l’accompagnement et la synergie avec les autres entrepreneurs, j’ai opté pour le système de la coopérative” confie-t-elle. Ainsi, elle a intégré un groupe de 8 entrepreneurs pour s’améliorer en prospective et en marketing. Aujourd’hui, à 41 ans, Charlotte se rend compte que le lien avec les gens, le fait de pouvoir les aider lui plaît le plus. Elle aime créer des objets avec du papier, surtout le papier journal : papier recyclé, mâché, encollé, transformé en vannerie. Charlotte veut redonner de la valeur à des matières dénigrées par notre société de consommation et transmettre cette vision d'une vie circulaire et non linéaire. Cette année, elle a ainsi accompagné un centre de loisirs à changer ses pratiques pour porter les valeurs du développement durable. Grâce à son action, les enfants cuisinent désormais à partir de produits bio ou locaux. Charlotte conclut : “Dans la nature, tout a un cycle et notre société de consommation l’a oublié. Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ? Quels enfants laisserons-nous à la planète ? comme le dit Pierre Rahbi”.

L'action d'accompagnement des Entrepreneurs-Salariés des CAE (Coopératives d’Activité et d’Emploi) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le pilotage de cette action par AGF SCOP ENTREPRISES sont cofinancés par l'Union Européenne et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.